Tout ce que vous devez savoir sur le parquet

tout ce que vous devez savoir sur le parquet

Lorsqu’il s’agit de revêtements de sol, le parquet règne en maître. Fabriqué à partir de petites pièces de bois dur assemblées selon des motifs géométriques, le parquet ajoute un élément de design spectaculaire à n’importe quelle pièce. En Belgique, le parquet a atteint son pic de popularité dans les années 1960, puis, comme pour de nombreuses tendances en plein essor, la demande a ralenti.

Récemment, cependant, le parquet a montré des signes de retour, en partie grâce aux nouvelles techniques de fabrication qui offrent aux consommateurs un plus large éventail d’essences de bois et de motifs. Poursuivez votre lecture pour connaître les avantages et les inconvénients, les prix, la pose et l’entretien du parquet afin de décider si ce choix audacieux est fait pour vous.

Qu’est ce que le parquet ?

Le parquet signifie étymologiquement « petit compartiment ». Il est né en France au XVIIe siècle, où les artisans créaient des motifs élaborés en coupant et en assemblant de petites pièces de bois géométriques, une par une, puis en les collant au sol. En raison de l’habileté et du temps requis, les parquets étaient à l’origine réservés aux ménages aisés et aux bâtiments publics. Quelques-uns des plus anciens spécimens existent encore – comme la Galerie d’Hercule de l’Hôtel Lambert, à Paris – et sont considérés comme des œuvres d’art à part entière.

Possibilités et prix

Bien que les artisans puissent encore fabriquer un parquet sur mesure, la grande majorité des parquets modernes se présentent sous la forme de dalles carrées, avec des lames de bois dur collées sur une base en treillis ou en contreplaqué mince.

Le parquet sur mesure est rarement présent dans les habitations aujourd’hui, car il nécessite toujours la découpe individuelle de pièces de bois et leur assemblage à la manière d’un puzzle pour former des mosaïques, des mandalas et d’autres motifs complexes. Les quelques entreprises qui se spécialisent dans le parquet sur mesure facturent de 20 à 45 dollars par pied carré ou plus, selon le niveau de complexité.

Les dalles de parquet sont le produit de choix pour les maisons d’aujourd’hui – et elles sont faciles à faire soi-même. Un assortiment de bois durs, dont le chêne, le châtaignier, le frêne et le noyer, est populaire dans ces dalles, et vous pouvez également trouver certaines espèces de bois exotiques et du bambou. Les dalles de parquet se vendent par carton, en carrés de de différentes dimensions. Lorsqu’il est installé par un propriétaire, le parquet coûte entre 3 et 5 euros/ mètre carré. Une installation professionnelle des dalles de parquet fera grimper le coût à environ 7 à 10 euros par mètre carré.

Avantages et inconvénients du parquet

Avant d’investir du temps et de l’argent dans un parquet, examinez attentivement les aspects positifs et négatifs de ce revêtement de sol caractéristique.

POUR

Variété, avec des dizaines de motifs complexes disponibles.
L'attrait chaleureux du bois véritable.
La pose des carreaux est facile à réaliser, sans clouage.

CONTRE

Ne peut pas être installé sous le rez-de-chaussée (dans les sous-sols) en raison des problèmes d'humidité courants.
Ne convient pas non plus aux endroits très humides, comme les salles de bains et les buanderies.

Consultez un expert en revêtements de sol

Trouvez des experts en revêtements de sol agréés dans votre région et obtenez des estimations gratuites et sans engagement pour votre projet en nous contactant.

Conseils de pose

De nombreux entrepreneurs et professionnels des revêtements de sol sont capables d’installer des dalles de parquet, mais que vous choisissiez de faire appel à un professionnel ou de faire le travail vous-même, les conseils suivants vous donneront une idée de ce que cela implique. N’oubliez pas que les spécifications des fabricants varient, et que vous devez toujours suivre les instructions contenues dans le carton des dalles de parquet.

Préparez la pose. Les parquets doivent être installés sur un support stable, comme un sous-plancher solide. Le support doit être sec et à niveau. Retirez les plinthes avant la pose.
Laissez-le s'acclimater. Le parquet est du vrai bois et doit s'acclimater à la pièce où il sera posé afin de réduire le risque de voir des espaces se former ultérieurement entre les lames. Le temps d'acclimatation standard pour le bois dur est de deux semaines. Il suffit de placer les cartons dans la pièce ; il n'est pas nécessaire de sortir les dalles. Les lames de bois peuvent bouger imperceptiblement pendant cette période, car elles s'adaptent à la température et à l'humidité.
Dessinez soigneusement votre disposition. Les motifs des dalles de parquet se répètent d'une dalle à l'autre, et si les rangées ne sont pas parfaitement droites, ou si elles ne sont pas alignées précisément avec les murs, le résultat final sera amateur. Toutes les pièces ne sont pas parfaitement carrées, et vous devrez en tenir compte lors de la création de la disposition. Les carreaux sont livrés avec des instructions détaillées sur la façon d'élaborer un plan de pose. Suivez ces instructions à la lettre pour obtenir un résultat professionnel.
Utilisez les matériaux et outils recommandés. Les outils et matériaux recommandés sont conçus pour vous donner les meilleurs résultats, alors n'improvisez pas avec ce que vous avez sous la main. Non seulement le type de colle peut varier en fonction de la marque de carrelage, mais le fabricant recommandera souvent une truelle avec des encoches de taille spécifique.
Coupez avec une scie sauteuse, pas une scie circulaire. S'il est courant de couper d'autres types de revêtements de sol en bois avec une scie circulaire, le parquet est souvent doté de petits fils intégrés dans les lames de bois. Ces fils peuvent s'emmêler dans la lame rotative d'une scie circulaire, créant un danger, abîmant le carrelage et endommageant potentiellement la scie. Le mouvement de haut en bas d'une scie sauteuse coupe sans problème le bois et les fils.

Entretien des parquets

Protégez votre investissement avec les bons gestes et vos parquets resteront beaux pendant des années.

Pour l'entretien quotidien, passez une serpillière sèche avec une serpillière en microfibre ou en laine pour enlever la poussière et les miettes légères.
Essuyez rapidement les taches humides avec du papier absorbant. Utilisez un gant de toilette ou une éponge humide pour les taches collantes.
Passez l'aspirateur une fois par semaine, ou selon les besoins, en utilisant une brosse.
Utilisez un produit de nettoyage conçu pour les planchers de bois, une fois par mois, ou au besoin, pour conserver un aspect brillant et lustré.
Évitez les produits de dépoussiérage des meubles en bois, qui peuvent rendre les parquets dangereusement glissants.
N'utilisez pas de vadrouille à vapeur. La chaleur et l'humidité peuvent endommager le fini et même faire gonfler le grain du bois.
N'appliquez pas de cire à plancher ou de produits de polissage destinés aux planchers de vinyle ou de carreaux de céramique - ils pourraient endommager le fini.
Mettez des carpettes dans les zones très fréquentées pour protéger le fini de votre plancher.
Utilisez des protections adhésives en silicone ou en feutre sous les pieds des meubles pour éviter les éraflures.

Poncer un parquet

Si vous en prenez soin, votre parquet devrait conserver son éclat pendant 10 à 15 ans, voire plus. Au fil du temps, cependant, même le parquet le mieux entretenu peut commencer à avoir l’air un peu terne, surtout dans les zones très fréquentées. Lorsque la couche de surface s’amincit, une remise à neuf est envisageable, mais elle doit être effectuée par un professionnel des revêtements de sol en bois.

La rénovation d’un parquet peut s’avérer difficile, car l’élimination de l’ancienne finition nécessite un ponçage. Or, le bois doit toujours être poncé dans le sens du grain pour éviter les marques transversales. Étant donné qu’un parquet comporte des pièces de bois dont le fil est orienté dans différentes directions, il faut faire preuve d’une grande minutie pour enlever l’ancienne finition sans endommager la surface du bois sous-jacent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *